L’histoire des motos Buell

 

On a dit qu’Erik Buell, fondateur de Buell Motorcycles, était né sur une moto. Bien que cette histoire soit un peu enrichie, Erik Buell a commencé à faire de la moto à l’âge de 12 ans. Son intense passion pour la machine l’a amené à créer une ligne de motos extrêmes et suprêmes.

 

À la fin des années 70, Erik Buell a poursuivi ses études en prenant un emploi à temps partiel chez un concessionnaire de motos local. Il avait une connaissance approfondie du fonctionnement des motos et passait rapidement de mécanicien stagiaire à responsable de service. Pendant ce temps, Buell a également commencé à faire la course de motos au niveau amateur. Après avoir obtenu son diplôme, Buell est devenu ingénieur en châssis chez Harley-Davidson.

 

En 1978, Erik Buell enregistrait le temps le plus rapide en qualifications pour la course de motards de Daytona 200. Quatre ans plus tard, il a quitté Harley-Davidson pour poursuivre son rêve de concevoir son propre vélo de course. C’est ce qu’il a fait en 1983 lorsqu’il a conçu et construit la moto RW750 spécialement pour la compétition dans la catégorie course automobile AMA Formule Un.

 

Buell a testé la moto RW750 en 1983 et a atteint une vitesse maximale de 178 mph au cours des essais à Talladega, en Alabama. La première production du Buell RW750 est sortie à l’automne 1984.

 

L’année suivante, le American Machinists Racing Team a annoncé que 1985 serait la dernière année pour les courses de Formule 1. Le type de moto de Buell serait éliminé du circuit de course. S’il voulait continuer dans la course, il devrait retourner à la planche à dessin et commencer sa conception à partir de zéro.

READ  Motos sur la route

 

Buell a commencé à construire une moto de sport de classe mondiale, équipée du moteur Harley-Davidson XR1000. Au total, cinquante motos Buell RR1000 ont été produites en 1987-1988. En 1988, les moteurs Harley-Davidson XR1000 ont été arrêtés et Buell a dû repenser son design.

 

Le modèle RR1200 résultant a été introduit en 1988. Ce modèle utilisait le nouveau moteur Evolution 1201cc Harley-Davidson. Soixante-cinq motocyclettes Buell RR1200 ont été fabriquées pour la vente jusqu’en 1989.

 

Pendant ce temps, Buell a également présenté le RS1200, une version à deux places du modèle RR1200. Plus de 100 de ces modèles uniques ont été produits jusqu’en 1990.

 

Les années 1990 ont produit des conceptions révolutionnaires pour les motos Buell. La société a étendu ses installations de production et ajouté un nouvel atelier de fabrication de composites et de peintures, ce qui a permis une plus grande flexibilité et un contrôle accru du processus de fabrication.

 

En 1991, Buell a lancé une version monoplace du RS1200. Le Thunderbolt S2 a été introduit en 1994 en partenariat avec Harley-Davidson. Une version de tourisme sportif, la S2T, a été ajoutée à la gamme Buell en 1995.

 

Une nouvelle gamme de vélos de rue a été introduite en 1996, notamment la moto Lightning S1, élue “vélo de l’année Hooligan” par le magazine World Cycle. Parmi les autres innovations, citons deux nouvelles conceptions de la moto Thunderbolt; le Thunderbolt S3 et le Thunderbolt S3T.

 

Buell a présenté le vélo de tourisme Cyclone M2 en 1997 et développé le moteur Thunderstorm en 1998.

 

READ  La différence entre les courses de moto Supercross et les courses de BMX Supercross

En 1999, Buell a déployé des modèles entièrement redessinés de motos Lighting et Cyclone. Les deux motos avaient de nouveaux styles de carrosserie, cadre, suspension, des sièges plus grands et plus confortables et des couleurs vives.

 

À la fin de 1999, les nouveaux concepts et innovations techniques de Buell ont propulsé les ventes à plus de 8 000 motos en un an.

 

Buell a toujours entretenu une relation étroite avec Harley-Davidson. En février 1994, Harley-Davidson a acheté 49% de la société d’Erik Buell et la nouvelle Buell Motorcycle Company est née.

 

Quatre ans plus tard, Harley-Davidson en a acheté 49%; laissant à Erik une part de 2% et un contrat de travail à long terme. La Buell Motorcycle Company est maintenant une filiale de Harley-Davidson, Inc.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *